Category Expérience

Histoire et évolution des satellites de télécommunication – 4/8 Emergence des satellites Européens et Français

I. Les satellites franco-allemands Symphonie A et B

1. Contexte

La France a été pionnière avec les États-Unis dans les télécommunications spatiales grâce à une étroite collaboration, notamment lors de la première télédiffusion par le satellite Telstar en 1962.
La préparation de l’événement et la conception puis le lancement de Telstar ont poussé à faire construire en urgence un Centre de Télécommunications Spatiales français situé à Pleumeur-Bodou (Côtes d’Armor) avec entre autres son antenne cornet et son radôme mythiques. Désactivés en 1975, ils ont été toutefois conservés en l’état de manière à constituer les principales pièces du Musée des Télécommunications ouvert au public depuis 1991.
Le CTS s’est entre-temps enrichi de nouvelles antennes, d...

Lire plus

Histoire et évolution des satellites de télécommunications – 2/8 L’arrivée des satellites géostationnaires

I. Les satellites Relay et Syncom

L’expérience Telstar ayant été concluante, il fallait maintenant expérimenter la façon dont se comportait un satellite de télécommunication en orbite géosynchrone. Celle-ci se différencie de l’orbite géostationnaire par son inclinaison par rapport au plan de l’équateur qui entraîne sur une carte de télédétection un trajet décrit en forme de 8, alors que l’orbite géostationnaire n’est pas inclinée et que le satellite reste fixe. Mais dans les 2 cas, l’orbite se trouve à 35786 km de la Terre, seule distance qui permet la rotation du satellite dans le même sens que la Terre et à la même vitesse.
Dans cette optique, une fusée Delta B lance Syncom I le 14 Février 1963 depuis Cap Canaveral, mais la mise à feu permettant le proce...

Lire plus

Histoire et évolution des satellites de télécommunication – 1/8 – Le satellite Telstar et le contexte des télécommunications avant l’ère spatiale

I. Contexte des télécommunications avant la conquête spatiale

  1. L’automatisation du réseau téléphonique

Depuis la nuit des temps l’humanité transmet des informations d’un individu ou groupes d’individus à un ou plusieurs autres. Cela passait du plus simple, la voix, mettant en forme des mots, des phrases, aux signaux de fumée, en passant par les drapeaux dont la couleur, les motifs et la disposition correspondaient à un code précis à déchiffrer, ainsi que le télégraphe de Chappe qui consistait à manipuler des bras métalliques dont la disposition dépendait d’un code permettant de déchiffrer une information donnée, et qui pouvait être visible à partir de longues-vues, les tours portant les bras étant distantes de 10 à 15 km environ...

Lire plus

Décollage de Thomas Pesquet, il y a 2 ans

Le 17 Novembre 2016, le jeune astronaute Thomas Pesquet, qui avait alors 38 ans, décollait pour 196 jours à bord de l’ISS, dans le cadre de l’expédition 50/mission Proxima, riche en expériences scientifiques et avec 2 sorties spatiales pour lui.  Et en même temps que lui décollait l’intérêt pour l’espace jusque-là éteint, l’envie de suivre son aventure aussi, d’autant qu’il a développé une véritable communication avec des followers toujours plus nombreux à le suivre sur les réseaux sociaux, et qui entre eux ont développé de magnifiques amitiés, autour d’une même passion qui encore aujourd’hui ne se dément pas !

Thomas Pesquet, ingénieur en aéronautique diplômé de l’ISAE SUPAERO de Toulouse et pilote d’Airbus chez Air France, s’est fait connaître du grand public au mome...

Lire plus

Jeu : Vaisseau spatial inspiré d’un objet du quotidien

Kikou fun en ce lundi de grève à l’éducation nationale, ou comment occuper l’après-midi avec les enfants ! Les grands aussi ont le droit de jouer…

Derek Meddings, célèbre créateur d’effets spéciaux pour le cinéma et la télévision britannique (James Bond, Superman entre autres) avait l’habitude de s’inspirer des objets ménagers pour la création de véhicules futuristes.

Afin de trouver l’inspiration, voici quelques réalisations d’Eric Geusz,  ingénieur logiciel et artiste indépendant pour vous aider dans la conception de vaisseaux spatiaux.

Go partez à la recherche dans la maison de ces objets à « détourner » et laissez libre court à votre imagination… On attend vos réalisations en commentaire !

Crédits : https://ericgeusz.artstation.com/projects

Lire plus

Des lycéens bientôt à bord de l’avion Zéro G

Le lycée Camille Desmoulins du Cateau-Cambrésis (Nord) enverra en Avril 2019 quelques-uns de ses élèves privilégiés voler en apesanteur à bord de l’Airbus A310 Zéro G de Novespace (présidé par l’astronaute de l’ESA Jean-François Clervoy) dans le cadre du Projet Parabole (en partenariat avec le CNES), et tenteront de réaliser 3 expériences scientifiques dans les périodes d’apesanteur du vol. 2 autres lycées ont été également retenus et en tout 6 élèves accompagnés de leurs enseignants de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), mèneront des expériences consistant à faire voler une mouche, lancer une bille et lâcher de l’énergie, en expliquant et en faisant un compte-rendu des résultats obtenus.

Il a fallu persévérer avant d’obtenir le précieux sésame, car le lycée...

Lire plus

Claudie et Jean-Pierre Haigneré, l’unique couple spatial français

Il est en France un couple atypique, qui le serait moins aux Etats-Unis ou en Russie car plus nombreux, du fait que chacun exerce le même métier rare : astronaute ! Claudie et Jean-Pierre Haigneré ont chacun 2 vols spatiaux à leur actif. Bien qu’ensemble depuis le milieu des années 90, ils se connaissent dès 1985, date de la deuxième sélection d’astronautes du CNES dont ils ont fait tous les deux partie...

Lire plus

Ces animaux spatiaux célèbres -I- Félicette, française et première et unique chatte à voler dans l’espace

Il y a 55 ans, soit 6 ans après la chienne soviétique Laïka, et 3 ans après le chimpanzé américain Ham, la France envoyait à son tour son premier véritable « astronimal » (après 3 essais avec des rats, dont le premier, le rat Hector), une chatte noire et blanche nommée Félicette. Le 18 Octobre 1963, Félicette décolle de la base d’Hammaguir (Algérie) à bord d’une fusée Véronique AGI47. Le Docteur Robert Grandpierre, médecin général des Armées, assisté du Docteur Gérard Chatelier, a mis en place un programme d’études de biologie et neurophysiologie spatiale mais désirait connaître les effets de l’apesanteur d’abord sur les animaux, en pensant que le chat était le mieux à même de s’y prêter.
14 chats sont soumis à des expériences et des mises en conditions in...

Lire plus

Voyager à la vitesse de la lumière

Chaque semaine, on découvre de nouvelles exoplanètes, dont certaines potentiellement habitables. Mais pour gagner l’une d’entre elles, il faut trouver le moyen de se déplacer aussi vite que la lumière. En théorie, c’est possible. En pratique, c’est plus compliqué. Passage en revue des pistes les plus crédibles pour pouvoir se mettre, un jour, dans la peau du capitaine Kirk.

Nous sommes en 1947 quand Stanislaw Ulam, l’un des pères de la bombe atomique, envisage de construire un vaisseau spatial à propulsion nucléaire. Son concept est à la fois simple et révolutionnaire idée : faire exploser simultanément de mini-bombes nucléaires pour générer une poussée extrêmement forte, suffisante pour atteindre dans l’espace 7 % de la vitesse de la lumière...

Lire plus

« First Man » : l’avis positif de Jean-François Clervoy

« First Man », film biopic réalisé par le franco américain Damien Chazelle sur Neil Armstrong, premier homme sur la Lune incarné par Ryan Gosling, sort en salles ce mercredi 17 Octobre. Mais certaines personnalités, journalistes et gens du milieu spatial l’ont vu en avant-première. Dont l’astronaute de l’ESA et Président de Novespace Jean-François Clervoy, qui l’a vu à la Cité de l’Espace et en dit du bien. Il évoque ses impressions lorsqu’il a vu à la télévision Neil Armstrong marcher sur la Lune (il avait presque 11 ans à l’époque) et compare avec sa propre expérience spatiale.

La Dépêche du Midi

Lire plus