Category Cité des Télécoms Pleumeur Bodou

Histoire et évolution des satellites de télécommunication – 4/8 Emergence des satellites Européens et Français

I. Les satellites franco-allemands Symphonie A et B

1. Contexte

La France a été pionnière avec les États-Unis dans les télécommunications spatiales grâce à une étroite collaboration, notamment lors de la première télédiffusion par le satellite Telstar en 1962.
La préparation de l’événement et la conception puis le lancement de Telstar ont poussé à faire construire en urgence un Centre de Télécommunications Spatiales français situé à Pleumeur-Bodou (Côtes d’Armor) avec entre autres son antenne cornet et son radôme mythiques. Désactivés en 1975, ils ont été toutefois conservés en l’état de manière à constituer les principales pièces du Musée des Télécommunications ouvert au public depuis 1991.
Le CTS s’est entre-temps enrichi de nouvelles antennes, d...

Lire plus

Histoire et évolution des satellites de télécommunications – 2/8 L’arrivée des satellites géostationnaires

I. Les satellites Relay et Syncom

L’expérience Telstar ayant été concluante, il fallait maintenant expérimenter la façon dont se comportait un satellite de télécommunication en orbite géosynchrone. Celle-ci se différencie de l’orbite géostationnaire par son inclinaison par rapport au plan de l’équateur qui entraîne sur une carte de télédétection un trajet décrit en forme de 8, alors que l’orbite géostationnaire n’est pas inclinée et que le satellite reste fixe. Mais dans les 2 cas, l’orbite se trouve à 35786 km de la Terre, seule distance qui permet la rotation du satellite dans le même sens que la Terre et à la même vitesse.
Dans cette optique, une fusée Delta B lance Syncom I le 14 Février 1963 depuis Cap Canaveral, mais la mise à feu permettant le proce...

Lire plus

Histoire et évolution des satellites de télécommunication – 1/8 – Le satellite Telstar et le contexte des télécommunications avant l’ère spatiale

I. Contexte des télécommunications avant la conquête spatiale

  1. L’automatisation du réseau téléphonique

Depuis la nuit des temps l’humanité transmet des informations d’un individu ou groupes d’individus à un ou plusieurs autres. Cela passait du plus simple, la voix, mettant en forme des mots, des phrases, aux signaux de fumée, en passant par les drapeaux dont la couleur, les motifs et la disposition correspondaient à un code précis à déchiffrer, ainsi que le télégraphe de Chappe qui consistait à manipuler des bras métalliques dont la disposition dépendait d’un code permettant de déchiffrer une information donnée, et qui pouvait être visible à partir de longues-vues, les tours portant les bras étant distantes de 10 à 15 km environ...

Lire plus