Mission lunaire chinoise Chang’e 6 : la construction de l’instrument français a débuté

La prochaine mission chinoise de retour d’échantillons lunaires, Chang’e 6, sera équipée d’un détecteur de radon qui commence tout juste à être fabriqué à Toulouse. Il permettra de mieux comprendre l’origine et la dynamique des gaz, en particulier l’eau, qui composent l’atmosphère très ténue de la Lune. 

Via:: Science et Avenir – Espace