CSP : l’Europe de la défense, plus vraiment européenne

Si la position française sur la question semblait plutôt tendre vers le non, la proposition allemande visant à permettre la participation d’Etats tiers aux projets PESCO a finalement été approuvée.

Via:: AIR ET COSMOS