Albiréo – Le couple Star

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’assister à une représentation du ballet de Tchaïkovski, le Lac des Cygnes, alors je vous propose de lever les yeux au ciel pour admirer parmi l’enchevêtrement des figures célestes, la grâce de la croix du Cygne qui déploie ses ailes avec harmonie.

 

La constellation du Cygne, facilement reconnaissable par sa forme ressemblant à un grand oiseau qui traverse la voie lactée, renferme en son bec un astre double aux couleurs très contrastées.

Cette étoile est nommée Bêta Cygni (Albiréo) par opposition à Alpha Cygni (Deneb), supergéante blanche qui forme le triangle d’été avec Véga et Altaïr et qui délimite la queue de l’animal.

À l’œil nu, on ne distingue qu’une seule étoile de magnitude 3. Cependant, à l’aide d’un télescope même de taille modeste (un grossissement de 30x suffit), on distingue en fait deux étoiles, une jaune de magnitude 3,1 (Albiréo A), l’autre bleue de magnitude 5,1 (Albiréo B). Ces deux astres, séparés d’environ 60 années-lumière, ne sont pas liés gravitationnellement mais orbitent autour d’un centre de gravité commun (Petit bonus Albiréo A possède également deux composantes).

A présent, Bonne balade dans le ciel nocturne !

 

Crédits : Futura-sciences – Ciel et Espace

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>