Les projets lunaires des Etats-Unis

 

 

23 août 2018, depuis le NASA’s Johnson Space Center, Mike Pence, le vice président des Etats-Unis, annonce qu’ils vont établir une base spatiale permanente sur la Lune d’ici 2024, avec un budget de 500  millions, qui permettra de passer de la théorie à la réalisation, de la science-fiction aux faits de science.

« Nous croyons aux Etats-Unis » … il ne s’agit plus de seulement laisser des empreintes de pas sur le sol lunaire, mais d’établir une présence constante de l’homme sur et autour de la Lune, avec un avant-poste au sol qui sera soutenu par une plateforme orbitale.

Les Etat-Unis souhaitent garder leur leadership spatial et ouvrir la voie aux innovations dans ce domaine, offrant aux chercheurs, ingénieurs, programmateurs, et autres inventeurs, un environnement unique et stratégique pour expérimenter et faciliter l’exploration spatiale, en initiant une « passerelle » permanente entre la Terre et la Lune.

Maintenant… il reste à faire voter le budget, mais dans tous les cas, cela reste une grande et belle intention, si elle devient planétaire voir galactique.

 

 

 

 

 

 

Petit come back sur les derniers pas sur la lune, Apollo 17.

Au cours de la mission lunaire Apollo 17, effectuée sous le commandement d’Eugène Cerdan, le géologue Harrison Schmitt explore longuement la région de Taurus-Littrow pour collecter un grand nombre de roches. Il est le premier civil à faire partie d’une mission spatiale de la NASA. Troisième astronaute de la mission, Ronald Evans reste en orbite autour de la Lune. Malgré son succès, Apollo 17 ne permet pas de raviver l’intérêt du public et de la classe politique pour un programme qui a fait rêver des millions d’hommes et de femmes sur la planète et a mobilisé des milliers de personnes, astronautes, scientifiques et techniciens. C’est ainsi que fin 1972, trois ans après les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, le gouvernement américain met un terme au programme Apollo.

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>