Conférence Daniel Kunth / Thomas Pesquet (suite)

Revenons le 05 avril 2018 à Montpellier pour la conférence spatiale à l’Institut de Biologie, un autre grand moment : la rencontre avec Daniel Kunth.

Est-il encore besoin de le présenter ?

Ne serait-ce pas trop résumer que de dire : c’est un astrophysicien spécialisé dans l’étude des galaxies par l’observation mais également Directeur de recherche au CNRS, l’initiateur de la « Nuit des Etoiles » et ambassadeur de la Fondation Van Allen.

 

Pour débuter sa conférence il nous présente une prise de vue magique depuis l’observatoire de Mauna Kea sur l’île d’Hawaï avec le reflet de la lune au-dessus d’une mer de nuages aux multiples nuances. Comment ne pas être fasciné !

S’en suit un tour du monde des principaux lieux stratégiques où sont implantés les plus grands télescopes, et particulièrement au Chili où la pollution lumineuse et atmosphérique est des moindre, avec les sites de La Silla, Chajnantor, Cero Paranal…

 

C’est sur ce dernier que se situe le V.L.T. (Very Large Télescope) qui n’est autre que le groupement de 4 télescopes principaux ayant chacun un miroir de 8,2 m de diamètre pour un poids de 430 T et comme précise notre conférencier le lieu de tournage d’un James Bond (Quantum of Solace pour les amateurs).

Encore plus impressionnant dans le désert d’Atacama à plus de 5000m d’altitude, les antennes géantes de l’observatoire international ALMA et l’équivalent d’un télescope de diamètre variable pouvant atteindre 16 km de diamètre et ainsi zoomer fortement !

Là on rentre dans le vif du sujet, puisque c’est là qu’on traque la naissance des étoiles, la formation des galaxies, les trous noirs et particulièrement celui qui est au centre de notre Voie Lactée, grâce à la spectroscopie électromagnétique et aux ondes se situant entre les infrarouges et les ondes radios.

Pendant cette heure, nous avons compris l’évolution de  l’astronomie, avec la révolution des télescopes et instruments, de Hubble à James Web Télescop en passant par l’European Extremely Large télescope E-ELT, véritables prouesses technologiques, le développement des observatoires spatiaux s’étendant en antarctique afin d’être dans une atmosphère privée de vapeurs d’eau et tout ceci dans le but de comprendre : big bang, trou noir, matière et énergie, exoplanètes…,

Ces explications accessibles à tous, étaient soutenues par un diaporama illustré de clichés et d’animations, Daniel Kunth a su nous emmener, nous faire observer toujours plus loin pour comprendre notre univers, savoir s’il y a de la vie ailleurs.

De par sa prestation et compte tenu de la présence de nombreux élèves et jeunes adultes, aura certainement émergé des talents et de futurs passionnés en astronomie. Merci pour la passion qu’il a exprimé par son exposé et pour l’échange positif.

Crédits : Daniel KUNTH

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>